À PROPOS DE LA FONDATION DE L'INDUSTRIE MARITIME CANADIENNE
Le défi
Pratiquement tous les secteurs d'activité considèrent le renouvellement de la main-d'oeuvre comme l'un des trois grands obstacles au commerce. L'industrie maritime est particulièrement aux prises avec ce problème, qui représente l'un de leurs deux principaux défis. (Dans certains cas extrêmes, des navires doivent même être mis au repos faute d'équipage expérimenté.) À l'encontre d'autres domaines, le secteur maritime nécessite plus qu'un simple renouvellement générationnel de la main-d'oeuvre; il a en effet besoin d'un bassin permanent de gens disposés à recevoir une formation ciblée, ce à tous les échelons. Les emplois côtiers et, surtout, ceux en mer exigent des compétences pointues. Le secteur maritime ne peut pas simplement rivaliser avec d'autres secteurs pour parer à une insuffisance soudaine ou inattendue de travailleurs; il doit plutôt investir à long terme dans des initiatives de sensibilisation du public et de renouvellement de la main-d'oeuvre, soutenues par l'encadrement professionnel et le mentorat. C'est là l'objectif de la Fondation de l'industrie maritime canadienne.

Au sujet de la Fondation
Le concept de la Fondation de l'industrie maritime canadienne est né du programme des Ambassadeurs maritimes de l'OMI, établi en février 2015 afin de cibler de nouveaux publics et d'inspirer une nouvelle génération d'experts maritimes et de gens de mers. Ces efforts sont déployés dans 50 pays par les Ambassadeurs maritimes de l'OMI ainsi que des représentants d'organismes intergouvernementaux et non gouvernementaux.

Le capitaine Marc-André Poisson, nommé par Transports Canada en 2019 à titre d'ambassadeur maritime de bonne volonté du Canada auprès de l'OMI, a entamé des discussions avec les dirigeants de la communauté maritime canadienne. En réponse aux commentaires et à l'appui reçus de toutes les régions du Canada pour répondre au besoin croissant de recrutement de ressources humaines dans l'industrie maritime, il a été officiellement décidé en décembre 2018 de mettre la Fondation sur pied. La Fondation a été constituée en juillet 2019 en vertu de la Loi canadienne sur les organisations à but non lucratif.

Objectifs de la Fondation
La FIMC s'efforcera d'atténuer la menace que représente la pénurie de main-d'oeuvre pour la marine marchande – et par conséquent pour l'économie canadienne – ainsi que pour le secteur public, qui est aux prises avec les mêmes difficultés de recrutement tant pour les postes à bord qu'à terre.

La Fondation travaillera en collaboration avec les partenaires et les intervenants vers l'atteinte des objectifs suivants:
  1. Agir comme forum national pour réunir les principaux acteurs du secteur maritime de toutes les régions du Canada et mettre en commun les efforts visant à attirer des travailleurs vers le secteur maritime;
  2. Mettre au point et gérer des services et des programmes pour sensibiliser davantage le public aux carrières dans les secteurs privé et public de l'industrie maritime;
  3. Servir de centre de ressources professionnelles en mer et à terre dans le secteur maritime ainsi que de guichet pour diriger les demandes de renseignements sur les études, le mentorat et l'emploi vers les compétences appropriées;
  4. Répertorier et publiciser les bourses d'études et de perfectionnement accessibles à l'appui d'études maritimes dans les écoles navales et les établissements d'enseignement à tous les niveaux.

Membres fondateurs
La FIMC est un projet unique, conçu et élaboré pour réaliser une vision partagée par les intervenants des secteurs public et privé de l'industrie maritime canadienne. La Chambre de commerce maritime ainsi que les trois ministères fédéraux oeuvrant dans le domaine maritime, soit Transports Canada, la Garde côtière canadienne et le Bureau de la sécurité des transports du Canada, ont convenu d'unir leurs efforts pour mettre la Fondation sur pied, dans le but premier d'assurer le renouvellement de la maind'oeuvre dans ce secteur.

La mise en oeuvre du plan d'affaires de la Fondation est guidée par un comité directeur composé de représentants de TC (Elisabeth Bertrand), de la GCC (Catherine Salter), du BST (Clifford Harvey), de la CCM (Raymond Johnston) et de l'OMI (Marc-André Poisson, ambassadeur maritime).

La campagne : Imagine Marine!
Le secteur maritime, qui offre des possibilités de carrière et des vocations répondant à un vaste éventail d'intérêts et d'objectifs, doit attirer les meilleures compétences pour combler des postes tant à terre qu'en mer. En plus d'assurer les échanges commerciaux, le transport communautaire de même que la protection et la surveillance des côtes, la nouvelle génération de professionnels de l'industrie maritime sera appelée à travailler avec l'intelligence artificielle, la technologie de chaîne de blocs et les sources
d'énergie propres.

Le rôle de la FIMC dans ce nouveau chapitre passionnant de l'histoire maritime est de mieux faire connaître l'industrie afin que celle-ci puisse attirer davantage de main-d'oeuvre qualifiée, de gens de métier et de professionnels accrédités pour assurer sa croissance. La Fondation mobilisera l'énergie et les ressources de ses membres pour informer le public des nombreux atouts et avantages que le secteur maritime a à offrir. Sa campagne de sensibilisation portera sur le mode de vie, l'équilibre travail-vie personnelle et la poursuite des rêves de vie; elle invitera les candidats à envisager une carrière dans ce secteur, issu d'une tradition et jouissant d'un avenir comme nul autre.

Les efforts de la Fondation s'articuleront autour de la campagne de sensibilisation publique, dont le message retentira auprès des auditoires cibles par sa forme et par sa fonction. Tirant parti de la puissance de l'internet et des médias sociaux, la campagne ciblera et mobilisera divers secteurs de maind'oeuvre allant des travailleurs de premier échelon aux professionnels chevronnés, sans oublier les gens à la recherche d'une seconde carrière. Le message promotionnel sera véhiculé au moyen d'images et de témoignages réels provenant de travailleurs de l'industrie, à terre comme à bord. L'objectif de la campagne est de susciter l'intérêt, d'amorcer le dialogue et de diriger les travailleurs en quête d'emplois et de carrières vers le site Web du centre de ressources professionnelles de la Fondation.

Membres
La Fondation souhaite accroître le nombre de ses membres pour inclure des organismes maritimes des secteurs public et privé de toutes les régions du Canada. Elle offrira des occasions de partenariat, de partage des ressources et de contributions financières directes. Chaque entreprise ou organisme gouvernemental oeuvrant directement ou indirectement dans le secteur maritime sera invité à devenir membre de la Fondation, car l'avenir de l'industrie repose sur un soutien intégral de l'ensemble du secteur.

En plus de solliciter l'appui des intervenants de l'industrie et du gouvernement, la Fondation recrutera des membres non-payants de la communauté pour diffuser le message et stimuler le dialogue sur le terrain. Le succès se mesurera par le niveau d'adhésion des deux groupes et leur participation à une discussion mutuellement bénéfique axée sur les possibilités qu'offre une carrière dans le domaine maritime.

Renseignements
Marc-André Poisson T | 613.408.3380
Raymond Johnston T | 514.974.0475
Made on
Tilda